samedi, 18 novembre 2017

Historique

1943 Naissance du syndicat à l’Usine Isle-Maligne le 21 décembre

Fondé par M. Jean-Baptiste Tremblay, en affiliation avec le
C.T.C.C.(Confédération des travailleurs catholiques du
Canada)

1957 Grève générale des installations syndicales chez Alcan

Le but étant l’obtention d’un contrat unifié chez Alcan et le
respect de la formule RAND. L’Usine Isle-Maligne fût la seule
usine syndiqué a maintenir sa production afin de fournir un
support financier aux autres installations.
C.T.C.C. devient C.S.N.

1960 Prise de conscience des travailleurs.

Les travailleurs établissent l’amélioration des conditions de travail comme
priorité.

1972 Affiliation à la Fédération de l’aluminium.

Désaffiliation de la C.S.N. Affiliation de l’Usine Isle-Maligne avec la Fédération des
syndicats du secteur de l’aluminium. (F.S.S.A.)

1973 Moyen de pression des travailleurs

Amélioration des conditions de travail ainsi que l’amélioration
des conditions d’hygiène (Sanitaire)

1976 Impasse lors de la négociation d’un contrat de travail

Fermeture de deux (2) salles de cuves dans le but de briser le
syndicat. Lock-out déguisé de la part de l’employeur.
Les travailleurs, poussés à bout, déclenchent la grève générale
dans toutes les installations Alcan. La grève dura 6 mois.

1979 Seconde grève en moins de 3 ans

L’employeur, considérant que les travailleurs subissent encore
les contrecoups de la grève de 1976, fait traîner les
négociations. Les travailleurs déclenchent la grève dans le but
d’améliorer les horaires de travail ainsi que les avantages
sociaux. La grève dura 3 mois.

1994 Divergence d’opinion avec la F.S.S.A.

Retrait du S.N.E.A.A. (Syndicat National des Employés de
l’Aluminium d’Alma) de la Fédération. La raison principale
étant l’autonomie.

1998 Négociation de la stabilité opérationnelle

Alcan négocie avec les syndicats une stabilité opérationnelle
dans le but d’instaurer un climat propice au développement de
l’entreprise.

1999 Début de la fermeture de l’Usine Isle-Maligne

Fermeture de l’Usine Isle-Maligne. L’Usine Alma est déjà en
cours de construction. Obtention d’un contrat de service avec les Métallos
Restructuration syndicale

2000 Fin de l’Usine Isle-Maligne et démarrage de l’Usine Alma

Adaptation de la structure syndicale ainsi que l’adaptation du
contrat de travail négocié en 1998 pour l’Usine Alma.

2003 Le syndicat fusionne avec les Métallos

Après quatre (4) ans en contrat de service avec les Métallos, le
S.N.E.A.A. fusionne avec les Métallos et devient le Local 9490.

2004 Grève chez A.B.I.

Grève à l’aluminerie d’Alcoa de Bécancour afin que les
travailleurs conservent leurs acquis. Comme la grève de 1957,
les travailleurs de l’Usine Alma fournissent un appui financier
aux travailleurs du S.E.A.B. (Syndicat des employés de
l’Aluminerie de Bécancour) d’A.B.I.

2004 Démarrage du Centre de revêtement des cuves (CRC)

Création d’une nouvelle accréditation syndicale au CRC.

2006 Négociation d’un nouveau contrat de travail

Renouvellement du contrat de travail des trois (3)
accréditations. Contrat de cinq (5) avec extension de quatre (4)
ans si un investissement de 600 millions et plus dans la région.
(Alma II) Pour l’accréditation horaire, gain au niveau des
conditions de travail. Sécurité d’emploi à l’Usine Alma pour
l’accréditation bureau. Extension de l’accréditation CRC au
four, garantie d’emploi après l’inter-campagne ainsi que de
meilleures perspectives d’emploi pour ceux-ci dans
l’accréditation horaire.

2008 Fusion du syndicat des policiers Alcan

Ajout d’une nouvelle accréditation suite à la fusion du syndicat
des policiers Alcan avec notre local 9490.